Posté par: Juliane Mariano Catégorie: Articles, Entrepreneuriat Mots clés: , , , Date de publication: 5 mai 2020

Edition spéciale : Les entrepreneurs durant le COVID-19 avec Andréa PALCY SÉRALINE

A la rencontre d’Andréa PALCY SERALINE, une jeune martiniquaise spécialisée dans le marketing digital. 

Elle conseille et accompagne les TPE et PME dans leur communication digitale grâce à son entreprise Uptacom.

Peux-tu nous parler de ton parcours ?

  • Suite à l’obtention de mon baccalauréat, je me suis tournée vers des études commerciales. J’ai intégré l’École de Gestion et de Commerce de la Martinique en 2013.
  • Passionnée par le monde du numérique, de la communication ainsi que la création, j’ai choisi de poursuivre mes études en Master 1 et 2 en Marketing digital à l’INSEEC Paris.
  • Après validation de ce Master, j’ai pu mettre en pratique l’aspect théorique du marketing digital à travers différentes expériences professionnelles. Dans le cadre de celles-ci j’ai pu mener à bien des projets digitaux, développer des outils analytiques et de pilotages, ayant pour but d’accroître la performance d’une entreprise.
  • A la fin de ces missions, j’ai décidé de créer mon entreprise spécialisée dans l’accompagnement et le conseil en communication digitale, pour les TPE et PME du tissu économique local de la Martinique.
  • En parallèle de cette activité, j’ai intégré un MAE par le biais de l’École de Gestion et de Commerce de la Martinique, en partenariat avec l’IAE de Bordeaux dans le cadre de la formation continue. J’ai décidé de réaliser cette formation en contrat de professionnalisation dans une société.

Comment vis-tu la crise sanitaire ?

Bien ! Ce nouveau mode de fonctionnement m’a amené à travailler différemment. Tous les jours, depuis mon ordinateur, je switch entre mes cours, mes clients, et le télétravail pour l’entreprise avec laquelle je suis en contrat.

Peux-tu nous présenter ton activité en ce moment et en quoi la crise sanitaire liée au COVID-19 l’a impactée ?

Mes principaux outils de travail sont mon ordinateur et mon téléphone. Je fonctionne donc en réseaux avec mes clients et responsables. Cette crise a un impact sur certains projets qui se voient être ralentis mais n’impacte pas mon travail dans sa globalité.

« A long terme mon objectif est de vivre de ma passion : le marketing digital, en contribuant au développement de la Martinique. “

Comment garder le lien avec la clientèle ?

Eh bien, étant confinée, mes rendez-vous clients et réunions de travail se déroulent via les plateformes de communication comme zoom par exemple ou par téléphone.

Comment imagines-tu le déconfinement, le retour à la normal ?

Dans le cadre de mon activité professionnelle et de ma formation, je continuerai à travailler à distance tant que cela sera possible. Dans le cadre de mon activité salariale, je suivrai les instructions transmises par la direction. Je doute fort qu’un « retour à la normal » soit possible sans vaccin contre ce virus. Une fois le déconfinement engagé, il nous faudra apprendre à vivre différemment.

As-tu un message motivant à faire passer, des astuces, des conseils à partager ?

Soyons confiant(e)s, nous viendrons à bout de cette crise sanitaire!

Ecrit par Najade CANEVY, membre du pôle relation entreprise de l’ACPA.

Nos réseaux:
Facebook : ACPA Association des Classes Préparatoires Antillaises 
LinkedIn : ACPA
Instagram: @acpaassociation
Mail : contact@acpa-asso.com

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *