Posté par: Auriane Floret Catégorie: Articles, Entrepreneuriat Mots clés: , , , Date de publication: 7 novembre 2021

Retour au péyi : bien s’y préparer avec David Belrose

Se décider à rentrer au péyi n’est pas toujours évident. David Belrose, coach professionnel et créateur de CapRéussites propose de vous accompagner dans ce processus.

Pouvez-vous nous parler de vous ?

David BELROSE, né en Martinique il y a 50 ans.  J’ai obtenu un bac technologique Electrotechnique à Fort-de-France, puis j’ai réalisé un DUT en électrotechnique et informatique industrielle. Depuis 2016, je suis responsable du développement des ventes de produits sur l’Europe de l’ouest (France, Allemagne, Espagne, Portugal) et l’Afrique chez Eaton SAS Industries.

Il y a trois ans, le désir de retour en Martinique s’est manifesté plus fortement et la décision s’est imposée d’elle-même. En même temps, une nécessité de réorientation de ma carrière s’est faite sentir. Après un bilan de compétences et une introspection, le choix s’est porté sur le coaching professionnel. Je suis maintenant Coach professionnel Certifié RNCP. Je suis actuellement en plein processus de création d’entreprise. CapRéussites, nom de marque de mon projet ambitieux, va bientôt voir le jour et sera à 100% dédié pour l’instant sur la thématique si cruciale, du retour au pays des forces vives dans les DROMs.

Pouvez-vous nous présenter CapRéussites ?

CapRéussites est une SASU dont je suis le président et l’unique salarié.

L’idée de CapRéussites est née il y a 1 an et demi durant ma formation de coach. Le Cap vers toutes les réussites par le coaching de l’être. Mon premier focus est le « retour au pays ». Lors de mes questionnements et recherches sur ce sujet d’actualité, j’ai fait le constat de l’absence d’accompagnement dans le coaching professionnel. Je souhaite aider, par le coaching la diaspora demeurant en hexagone, à revenir vivre définitivement et en toute sérénité au pays. Je suis motivé à permettre la reconnexion totale des personnes à leur racine et à leur culture afin qu’ils s’épanouissent. Je souhaite également participer à l’enrichissement social et au développement économique du territoire. J’apporte aussi ma contribution à l’élévation des consciences pour une vie sociale plus harmonieuse et responsable dans les départements d’outre-mer. Il y a énormément de talent antillo-guyanais et réunionnais dispersé un peu partout sur le globe désireux de participer à l’évolution de leur pays. Mon ambition est d’être une des références incontournables en termes d’accompagnement au retour au pays. Je désire aussi travailler en partenariat privilégié et en toute solidarité avec le réseau d’associations et d’entreprises existantes qui œuvrent déjà sur le terrain et apporter mon expertise de coaching au service de la communauté.` Je propose mon Aide à tout individu désireux d’atteindre la Réussite de leur projet de « retour au pays » en étant dans l’Authenticité et l’Amour. Je leur transmets ma Passion de l’impact positif du coaching de l’être dans tous les domaines de leur vie, en ayant un fort Engagement envers eux à 110%.

Comment accompagnez-vous ceux qui souhaitent retourner au pays?

L’offre Cap O Péyi est articulée en 5 étapes clés comprenant du coaching et une orientation stratégique vers mes partenaires experts dans cette thématique. Mais d’abord c’est quoi le coaching ? C’est l’art d’accompagner une personne dans l’atteinte de ses objectifs, challenges ou ses projets professionnels et personnels.  Et le coach alors ? Le coach est un entraîneur de vie. C’est quelqu’un qui aide à faire différemment. Il est expert en communication, en motivation, en développement personnel et en stratégie de réussite, de changement et d’évolution durable. Chez CapRéussites, je rajouterai que le coaching est novateur et différent car il s’appuie sur des outils et techniques de neuroscience. 

Ce changement de vie qui apparaît à première vue comme « facile » suscite pas mal d’interrogations, de ressentiments, de croyances et de peurs qui peuvent nous inhiber à l’action. Certaines fois nous pouvons même nous auto-saboter et cela a pour effet de nous démotiver, et puis dans le cas extrême nous faire abandonner toute initiative. Ce coaching Professionnel permet d’être au top de son efficacité et sa motivation pour le passage à l’action. Comment ? Nous allons d’abord analyser les objectifs liés à ce retour et à 360°. Les motivations, les ressources, les disciplines et stratégies d’apprentissage à mettre en place, les freins, les plans d’actions, les plans B sont abordés. La connaissance de soi est ensuite capitale. Elle nous permet d’anticiper nos stratégies de sabotage et nos comportements réducteurs liés à nos croyances limitantes. La troisième étape est sur l’estime de soi. Il est opportun dans ce cadre de renforcer ses capacités et ses performances personnelles pour affirmer sa nouvelle identité de « repats ». La quatrième étape nous donne la possibilité de savoir comment maintenir son énergie et sa motivation au plus haut pour mener ce projet à terme. La cinquième étape est en deux parties. Une qui consiste au bilan du coaching et l’autre à l’orientation vers des partenaires de choix experts dans le « retour au pays ». Ces partenaires seront à même de continuer cet accompagnement pour vous aider à trouver un emploi, un logement, aux nombreuses tâches/démarches administratives (inscription des enfants à l’école etc…) et vous conseiller sur les modalités du déménagement. Et pendant cette dernière étape, je reste en soutien affectif par 6 séances de coaching flash de 20mn.  Au total 16 séances de coaching sont prévues pour le développement personnel et le soutien affectif. J’ai également développé une offre spécialement pour les étudiants et jeunes travailleurs à des prix très attractifs.

Quelles sont les difficultés récurrentes lors d’un retour au pays ? Comment s’y préparer ?

Nous avons envie de rentrer, cependant nous sommes confrontés à des peurs, des doutes sur nos capacités à réussir et nos croyances limitantes (fondées sur des « on dit » de la réalité en local et une perception de la réalité biaisée). Nous notons des difficultés à nous organiser, planifier efficacement et sereinement notre retour. Ma décision est prise et comment je m’y prends maintenant ? A qui dois-je m’adresser ?

Certains sont animés d’une indécision sur l’orientation de leurs choix personnels et professionnels. Je souhaite rentrer mais apporter au pays une plus-value. Je souhaite me réaliser et m’épanouir. Ce changement de vie remue et nous avons le besoin d’être entendus, soutenus face aux obstacles rencontrés. Il y a un besoin d’accompagnement global. Une fois rentrés, nous ressentons des complications à nous intégrer et à nous adapter à la vie sociale et au milieu professionnel. Après les retrouvailles chaleureuses, les premières semaines passées, tout le monde reprend son train-train quotidien et nous avons l’impression d’être seul et isolé.

Question personnelle : Envisagez-vous de rentrer sur le territoire ?

Oui absolument. Je suis dans le même processus de retour de ceux que je vais aider. Je vis cette expérience de l’intérieur et je suis conscient de l’impact émotionnel que cela engendre chez moi. Je compte rentrer pour 2022, en attendant je prévois plusieurs allers retours sur la Martinique.

Avez-vous un dernier conseil pour la jeunesse antillaise qui souhaite s’implanter aux Antilles ?

  • Peu importe le regard et le jugement des autres, croyez en vous. 
  • Soyez ouvert et alerte aux opportunités présentées par la vie. 
  • Lorsque vous avez une idée en tête, n’attendez pas que ce soit parfait passez à l’action et confrontez là à la réalité. Vous ajusterez ce qui se doit d’être.
  • Tout est possible et il suffit juste de le vouloir sincèrement.

Article rédigé par Auriane FLORET et Damien RAVION du pôle communication.

Nos réseaux:
Facebook : ACPA Association des Classes Préparatoires Antillaises 
LinkedIn : ACPA
Instagram: @acpaassociation
Mail : contact@acpa-asso.com


Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *