Posté par: Karen ELISABETH Catégorie: Articles, CPGE Date de publication: 14 février 2015

Les CPGE Antillaises

L’ACPA se propose de réunir les antillais ayant suivi le cursus des classes préparatoires aux Antilles ou en France hexagonale. Spécificité franco-française, saluées ou décriées, les classes préparatoires n’en restent pas moins un parcours privilégié pour accéder aux grandes écoles, un chemin d’excellence.

QUE SONT LES CPGE ?

Les CPGE, Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles, intégrées après le bac, permettent d’accéder aux grandes écoles après deux ou trois ans de préparation aux concours. Il existe trois catégories de CPGE : scientifiques, littéraires, économiques et sociales.

Les CPGE scientifiques préparent aux concours d’entrée des écoles d’ingénieurs et des écoles normales supérieures. On distingue généralement deux types de prépas scientifiques : d’une part les filières MP (Mathématiques et Physique), PC (Physique et Chimie), PSI (Physique et Sciences de l’Ingénieur), PT (Physique et Technologie) ainsi que les filières technologiques ; d’autre part les prépas « agro » et « bio », qui correspondent aux filières BCPST (Biologie, Chimie, Physique, Sciences de la Terre) et TB (Technologie et Biologie).

Le premier type forme les futurs ingénieurs, physiciens, mathématiciens, chimistes… Les élèves de ces classes préparatoires sont généralement appelés « taupins ». Le second forme les futurs vétérinaires, biologistes et géologues.

Les CPGE littéraires sont séparées en deux filières. La filière « Lettres » prépare aux concours des Ecoles normales supérieures, à l’Ecole nationales des chartes, aux instituts d’études politiques, aux écoles supérieures de commerce, et aux écoles de traduction. On distingue souvent les « Khâgnes Ulm » qui sont dîtes « classiques » et les « Khâgnes Lyon » dîtes « modernes ». La filière « Lettres et Sciences Sociales » (dite aussi « B/L ») offre en plus des matières littéraires, des enseignements en mathématiques et en sciences économiques et sociales. Elle donne accès à d’autres concours en plus de ceux mentionnés précédemment. On peut par exemple citer celui de l’ENSAE, ou de l’ENSAI. Quel que soit la filière, la première année de classe préparatoire littéraire est communément appelée « Hypokhâgne » et la seconde « Khâgne ».

Les CPGE économiques et commerciales préparent leurs élèves à intégrer les Écoles supérieures de management, de commerce et de gestion. Ces prépas sont réparties en cinq voies : scientifique (ECS), économique (ECE), technologique (ECT et ECP), juridique (ENS Cachan D1), économie-gestion (ENS Cachan D2).

QUELLES SONT LES CLASSES PREPARATOIRES AUX ANTILLES-GUYANE ?

En Guadeloupe les classes prépas suivantes sont proposées par le Lycée de Baimbridge :

– Les classes préparatoires scientifiques filières MP, PC, PSI, et BCPST.

– Les classes prépa économiques et sociales de voie technologique (ECT).

Le lycée Charles Coeffin de Baie-Mahault possède une prépa scientifique filière PT. Le Lycée Gerville Réache propose aux élèves d’intégrer sa filière littéraire « Khâgne Ulm ».

En Guyane, le lycée Léon Gontran Damas abrite les filières scientifiques PCSI et PSI.

En Martinique le lycée de Bellevue regroupe :

– Les classes préparatoires scientifiques et en particulier les filières MP, PC, et PSI ;

– Les classes préparatoires littéraires de la filière « Lettres »

– Les classes préparatoires économiques et commerciales de la voie économique (ECE) ;

Le lycée Centre Sud de Ducos abrite la filière BCPST, le lycée Frantz Fanon de Trinité, les classes préparatoires éco voie technologique (ECT). Le lycée Joseph Gaillard propose aux élèves d’intégrer la filière scientifique TSI.

 

L’équipe ACPA

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *