Posté par: Karen ELISABETH Catégorie: Articles, Événements Date de publication: 26 février 2015

Présence de l’ACPA au premier déjeuner-débat des Échanges de l’Accompagnement

Le mercredi 11 février 2015 a eu lieu le premier déjeuner-débat des Echanges de l’Accompagnement, organisé par la Maison de l’Entreprise. Une cinquantaine de lauréats de l’Appel à Projets Jeunes Entrepreneurs, dont ACPA, était présente pour assister à cet évènement sur le thème « savoir-faire et savoir-être du chef d’entreprise Martiniquais aujourd’hui », animé par Madame Françoise Prudent, fondatrice de l’entreprise « Possible ».

▪ DES PORTEURS DE PROJETS MOTIVÉS, EN QUÊTE DE TALENTS

Les Echanges de l’Accompagnement qui s’est déroulé à l’hôtel Marouba, au Carbet, a été l’occasion pour les jeunes entrepreneurs, de discuter de leurs expériences et de leurs attentes. C’est le cas de Maïté qui s’est lancée dans la fabrication de cosmétiques : « J’aimerais beaucoup m’associer à un(e) chimiste pour m’aider dans le développement de nouveaux produits et surtout pour évaluer leur qualité » affirme la jeune femme, avant d’ajouter « j’espère que je pourrai trouver une personne compétente grâce au vivier de talents que concentre l’association ACPA ». Cela illustre l’espoir que suscite l’ACPA auprès de beaucoup de jeunes entrepreneurs.

▪ LE CARNET D’ADRESSE : UN OUTIL INDISPENSABLE DE L’ENTREPRENEUR

L’une des principales problématiques abordées lors du débat fut l’isolement dans la démarche entrepreneuriale. Cependant, selon Madame Prudent, cela ne constitue pas une fatalité. En effet, grâce à la construction d’un réseau professionnel, l’entrepreneur peut s’entourer de divers collaborateurs lui servant de ressources mais également de conseillers. Par ailleurs, elle suggère aux jeunes porteurs de projet de se faire accompagner par des « mentors » plus expérimentés, car un carnet d’adresse bien rempli peut véritablement faciliter le projet de l’entrepreneur. Ce discours fait naturellement écho au premier objectif de l’ACPA qui consiste en la création d’un réseau pluridisciplinaire incluant à la fois des étudiants et des diplômés issus des Classes Préparatoires aux Grandes Écoles antillaises.

▪ NOS MOYENS D’ACTIONS

L’Association des Classes Préparatoires Antillaises et ses partenaires œuvrent à la mise en place d’outils tant informatiques que sociétaux pour permettre à nos jeunes et moins jeunes entrepreneurs de trouver les compétences clés au développement de leurs projets. Par là, l’ACPA contribuera à la rencontre entre la demande en ressources humaines durables de nos structures locales et de l’offre proposée par nos talents où qu’ils soient. Être un des grands canaux du retour au pays de l’excellence antillaise est sans aucun doute un des principaux objectifs de l’Association des Classes Préparatoires Antillaises.

 

L’équipe ACPA

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *